Aline Stroebel

 

Un très beau témoignage d'Aline Stroebel du 12 septembre 2014

 

 

 

"Je suis allée en Allemagne pour la première fois chez ma correspondante à Pfullingen à l'âge de 13 ans. Cela faisait déjà 3 ans que j'apprenais l'allemand au collège de Warens et l'atmosphère sur place m'a immédiatement plu. Là-bas, les gens sont très gentils et font de leur mieux pour que l'on se sente accueillis. J'ai tout de suite adoré la famille qui m'hébergeait, leur sens de l'hospitalité,les efforts qu'ils ont fait pour moi. J'ai aimé le rythme allemand, les repas tout au long de la journée, les spécialités culinaires, l'organisation des cours aussi. Puis surtout la façon dont on nous faisait confiance, nous les jeunes. C'était très différent de ce que l'on pouvait voir en France. J'ai eu envie de revenir et c'est ce que j'ai fait, toutes les années environ, si ce n'est plus ! L'Allemagne est un pays qui me parle, je m'y sent en accord avec moi même, dans mon élément.... Je suis repartie à Pfullingen avec le collège le lycée, la musique et le comité de jumelage, profitant à chaque fois de la même ambiance, avec bonheur. Munich aussi m'a beaucoup plu comme ville. Je m'y suis fait une amie très chère à mes yeux et de nombreux souvenirs. Partir pour plusieurs mois en Allemagne et apprendre la langue allemande sur place était une évidence pour moi, quelque chose que j'aurais fait de toute façon une fois dans ma vie. Il se trouve que l'occasion s'est présentée un peu plus tôt que ce que je pensais ! En effet, pendant mon année de terminale, j'ai été très indécise sur ce que je voulais faire comme études après le bac. J'ai alors décidé de faire ce que, d'ailleurs beaucoup de jeunes allemands font après leur « Abitur » ( équivalence du baccalauréat chez nous):

Une année de césure, en tant que bénévole, à travailler dans un pays étranger. Une excellente occasion d’acquérir des compétences, de l'indépendance, de la maturité et de pouvoir prendre un peu de recul sur ce que je voulais vraiment pour ma vie future. 

Je suis donc allée sur le site du service civique ( http://www.service-civique.gouv.fr/ ) et j'ai trouvé une mission en Allemagne, d'une durée de 10 mois pour travailler dans un Gymnasium. Cela correspondait parfaitement à mes attentes et j'ai donc postulé. 4 mois plus tard, après une pré selection et un entretien d'embauche à Paris, j'ai su que j'avais été sélectionnée et j'ai donc pu commencer à m'occuper de toutes les démarches telles que contacter mon tuteur, la propriétaire de l'appartement sur place, etc. 

Je vais donc commencer à travailler dans le Gymnasium de Sankt Wendel, petite ville à proximité de Sarrebrück au début du mois d'octobre et je suis très impatiente ! Pour moi qui me suis toujours sentie à l'aise et comme chez moi en Allemagne, qui a toujours été en accord avec les méthodes pédagogiques et le rythme du système scolaire de ce pays, pouvoir travailler dans ce cadre là est une chance inouïe... J'ai hâte de commencer et de pouvoir m'épanouir dans quelque chose qui me correspond vraiment. De toute façon cette année qui va suivre comportera tout ce que j'aime : Des échanges, des rencontres,  de l'apprentissage, de l'expérience, de l'autonomie, de la découverte, de l'épanouissement...

Et puis, échanger avec l'Allemagne est une chance et un atout que l'on ne peut pas nier.

Pour ma vie future, cette année me servira toute ma vie.

Aline Stroebel"

 

Nous te souhaitons bonne chance pour cette belle aventure et t'assurons de tout notre soutien.

 

Bravo !

 

 

Retrouvez Aline sur son blog http://alinefaitsonvolontariat.blogspot.fr/