Un peu d'histoire

La fête des Séchieux est une tradition passerande qui remonte à plus de 40 ans.

 

Cette fête, originellement bâptisée, "Fête de l'Eau Vive" était une animation organisée par la paroisse de Passy autour de l'Eglise du Chef-lieu.

 

Cet évènement ayant connu un vif succès auprès de la population, la mairie apporta sa contribution en matériel et en main d'oeuvre pour son organisation.

 

Le curé Duval, alors responsable de la paroisse de Passy, demanda à ce que l'on trouve un autre nom à cette fête, un nom qui n'apporterait pas de connotations religieuses. Ainsi Dédé Fivel, étant bien occupé avec ses pruneaux à ce moment là, proposa la "Fête des Séchieux".

 

A l'origine autour de l'église de Passy, elle fût délocalisée dans la cour de l'école du Chef-lieu.

 

En 2015, le Comité Paroissial, sous l'égide de Jean-Paul Rigoli annonce que la dernière édition de la Fête des Séchieux se déroulerera le 27 septembre 2015 en même temps que les célébrations du 30ème anniversaire du jumelage. Pour l'occasion, elle est déplacée au Parvis des Fiz.

Le Comité de Jumelage deviendra le co-organisateur de cette double manifestation pour l'édition 2015.

 

La Fête des Séchieux allait donc disparaitre : personne ne voulait reprendre "la suite".

 

En Novembre 2015, le Comité de Jumelage proposa au Comité Parroissial de poursuivre cette tradition dans un esprit de partage, amical et convivial, et demanda l'autorisation de conserver le nom de "Fête des Séchieux".

 

"Le jumelage fait partie intégrante de la culture de Passy. Nous ne pouvions pas laisser, en tant qu'association culturelle, s'envoler 45 ans de patrimoine. Nous sommes très heureux de pouvoir poursuivre l'oeuvre de nos aînés, et nous mettrons tout notre coeur et notre énergie, pour que cette fête conserve sa place à Passy et au sein du Pays du Mont-Blanc."